Lifting Seins Paris – Devis, tarifs. prix, consultation

https://www.riccardomarsili.fr/chirurgie-esthetique/chirurgie-mammaire/lifting-mammaire

Découvrez ce site conseillé par notre équipe

Est-ce qu’une nouvelle grossesse représente un risque de ruiner le résultat ?

Aucun chirurgien ne peut garantir un résultat stable dans le temps. Si les changements hormonaux ont changé la glande pendant les grossesses précédentes, alors l’évolution peut se reproduire après une nouvelle grossesse. Si le volume de la glande après la mammopsie est réduit, les changements de volume subis par la glande mammaire pendant la grossesse suivante seront réduits. De plus, une nouvelle correction du lifting mammaire n’implique pas de cicatrices supplémentaires, car elle sera effectuée sur les mêmes zones.

Est-il possible d’allaiter après une chirurgie mammaire ?

Oui. Les connexions entre le mamelon et la glande mammaire ne sont pas interrompues et le tissu glandulaire restant est suffisant pour la sécrétion de lait. Elle n’est affectée que sur le plan hormonal après l’accouchement.

Combien de temps après la livraison l’intervention peut-elle être effectuée ?

Après 6 mois, l’involution glandulaire est terminée, l’opération de lifting des seins peut donc être réalisée.

Y a-t-il un risque de cancer du sein ?
Non. Après une mammorduction, le tissu glandulaire et les risques sont réduits et le tissu glandulaire est soumis à une analyse morophopathologique. En cas de doute, un examen échographique périodique est recommandé.

Est-il possible de réduire la taille des mamelons ?
Oui, la bonne proportion entre le diamètre du complexe mamelon-aréole et le nouveau volume et la nouvelle forme du sein est toujours recherchée, de cette façon le mamelon sera réduit après excision de l’excès tégumentaire et glandulaire.

De quoi auront l’air les cicatrices ?
Les cicatrices auront une forme d’ancre, circulaire autour de l’aréole mammaire, puis une cicatrice verticale commençant au pôle inférieur de l’aréole avec une longueur de 5-7 cm, selon la taille du sein et une cicatrice horizontale dans le nouveau sillon sous-mammaire.
Le processus de cicatrisation prend un certain temps et nécessite un traitement postopératoire pour améliorer les cicatrices d’environ 80% en 18-24 mois.

Est-il nécessaire de porter le soutien-gorge après l’opération ?
Oui, dans les premiers mois, il est nécessaire d’apporter un bustier pour maintenir la glande repositionnée sur la poitrine dans une position stable, afin de favoriser la meilleure cicatrisation interne des tissus et aussi après, la glande doit être soutenue par un soutien-gorge afin que la maturation des cicatrices est optimale, sans altérations causées par la traction de la peau sous le poids de la glande.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*