Les sages de ce monde

L’ignorance est le manque de Vérité, tout comme l’obscurité est le manque de lumière. Mais je ne vous parle pas d’ignorance au sens péjoratif du terme ou de voyance, je vous parle d’ignorance en ce sens que vous ignorez qui nous sommes. Et pour comprendre qui vous êtes, il n’y a pas grand-chose à étudier, mais ne laissez pas le monde vous l’expliquer et confondre vos idées. Vous êtes qui vous choisissez d’être. Vous pouvez choisir d’être un produit de la société, vous pouvez choisir d’avoir les limites qu’elle vous impose, ou vous pouvez choisir d’être qui vous êtes vraiment : une lumière qui se manifeste, un être spirituel qui a une expérience physique et non un être physique en quête de sa spiritualité.

Quand nous naissons, nous subissons une empreinte qui, malgré toutes les bonnes intentions de ceux que nous aimons, ne nous rapproche pas de la révélation de notre vraie nature. Dans la plupart des cas, on nous enseigne que le monde réel est celui de l’extérieur, donc fait en partie par les guerres, la pauvreté, l’injustice et en partie non. On nous explique que pour changer le monde, nous devons faire confiance à ce que nous voyons et non à ce que nous ne voyons pas. On nous offre une religion à suivre, on nous impose des dogmes, une clôture pour rester…. ne pensez pas, par ici vous le faites juste, je vais vous dire ce qui est bon pour vous !

Mais quel que soit le professeur qui est passé sur la planète, il nous a appris quelque chose d’autre. De Bouddha à Jésus, de Gandhi à Krishnamurti, l’enseignement a toujours été le même : changer ce que l’on projette, ce que l’on transmet, ce que l’on voit, ce que l’on vit, change. Branchez-vous sur la réalité que vous voulez manifester, sur votre Vérité, et elle apparaîtra. Arrêtez de regarder dehors et redécouvrez l’intérieur. N’attirez pas qui vous voulez, attirez qui vous êtes.

Post a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*